Agenda » Biennale d'Architecture de Venise

Pavillon luxembourgeois de la 15è Biennale d'Architecture de Venise

Pavillon luxembourgeois de la 15è Biennale d'Architecture de Venise

Choix du projet d'exposition.

Avec plus de 230.000 visiteurs, la Biennale d’Architecture de Venise confirme sa position au sein des plus prestigieuses manifestations dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, rassemblant professionnels, critiques, journalistes, amateurs et acteurs de l’architecture, maîtres d’ouvrage et décideurs. La 15è Biennale d’Architecture de Venise dont la direction a été confiée à l’architecte chilien Alejandro Aravena, se déroulera du 28 mai au 27 novembre 2016.

"Reporting from the Front"

Ce n’est que le 31 août dernier, après une longue attente, que le titre de la Biennale d'Architecture de Venise 2016 a été finalement révélé aux 48 pays participants par Alejandro Aravena. Pour cette 15è édition intitulée « Reporting from the front », il veut identifier les problèmes communs et estime qu’il faut repousser certaines frontières pour améliorer la qualité de l'environnement bâti et, par conséquent, la qualité de vie des populations. En luttant contre le conformisme et une forme d'acceptance passive, Aravena veut présenter des « success stories », partager des exemples où l'architecture a fait, fait ou fera la différence.

Cette édition de la Biennale va se focaliser sur les architectures qui, par leur intelligence et leur intuition échappent au statu quo. En présentant des projets, qui, malgré les difficultés (ou, parfois, grâce à elles), dépassent la résignation ou l'amertume, sont forces de proposition et vont de l'avant, l’architecte chilien souhaite montrer que dans le débat permanent à propos de la qualité de l'environnement bâti, il n'y a pas seulement des besoins mais également des opportunités d'action.

"Tracing transitions"

Commissionné pour la sixième fois par le Ministère de la Culture pour organiser la contribution luxembourgeoise à la Biennale d'Architecture de Venise, le LUCA a procédé à un appel à projets international. Plus de 50 participants, formant 17 équipes et réunissant 10 nationalités, ont ainsi soumis leurs candidatures au comité d'experts chargé de sélectionner le projet d'exposition du Pavillon luxembourgeois.

Un comité d'experts réunissant Caterina De Cesero (I), Tatiana Fabeck, Philippe Nathan, Andrea Rumpf, Nico Steinmetz et Romain Zattarin (F), a eu la mission délicate d'identifier les projets ayant les meilleurs potentiels dès la fin du mois de septembre. Comme prévu dans le règlement, le comité a ensuite rencontré certains auteurs de projets avant d’arrêter son choix.

C'est finalement le projet proposé par l'équipe composée par Claude Ballini, Serge Ecker, Daniel Grünkranz et Panajota Panotopoulou, qui a été retenu. Cette équipe interdisciplinaire réunit trois architectes et théoriciens de l’architecture et un artiste plasticien sillonnant le Luxembourg et l’Autriche. Les procédures imposées par les institutions officielles de la Biennale de Venise ayant évolué depuis la dernière édition, le nom des curateurs retenus ne pouvait être divulgué qu’après validation officielle.

En répondant à la thématique générale de « Reporting from the front », leur projet « Tracing transitions » identifie la question du logement et plus précisément la pénurie de logements et l’accès à un habitat équitable et durable sur le plan social au Luxembourg et dans la Grande-Région comme des sujets cruciaux, des fronts sur lesquels il est primordial de se battre.

L’exposition du Pavillon du Luxembourg - et sur laquelle les curateurs et le LUCA travaillent depuis novembre - reprendra ses quartiers dès le 28 mai 2016, à l’écart des circuits officiels des Giardini et de l’Arsenale, dans la Ca’ del Duca, devenue au fil des éditions, une étape incontournable pour de nombreux visiteurs à la recherche d’un havre de paix au milieu de l’agitation vénitienne.

www.tracingtransitions.lu / www.architecturebiennale.lu